83% des Français seraient obligés d’euthanasier leur chien en cas de coup dur…

Selon une étude de l’association « Amis Des Chiens », 83% des français seraient obligés d’euthanasier leur chien en cas de coup dur.

L’étude montre qu’avec l’augmentation des frais vétérinaires, une très large partie de la population ne pourrait faire face financièrement en cas d’accidents ou maladies provoquant de lourds frais vétérinaires, à l’heure même ou se développe des assurances pour animaux qui éviteraient ces issues tragiques.

L’association, qui milite pour une prise de conscience du grand public, a créé un outil de comparaison des assurances pour les chiens et chats.

RESUME: 83% des français seraient obligés d’euthanasier leur animal de compagnie si celui-ci était victime d’un grave accident ou maladie alors qu’il est possible de souscrire des assurances pour quelques euros par mois. « Amis des Chiens » a créé un outil permettant de comparer en 30 secondes les assurances selon la race et l’age de votre chien.

250 000 Animaux euthanasiés pour raisons financières

Selon la Fédération Française de la Protection Animale, on estime à 250 000 le nombre d’animaux euthanasiés chaque année pour des raisons financières. Si tous ne le sont pas suite à un accident ou une maladie, les frais vétérinaires sont souvent un des facteurs déclenchants.

Une situation intolérable, pourtant facilement évitable

« Une situation intolérable, qui est pourtant facilement évitable » se lamente Christophe Dumont, développeur d’un outil de l’association « Amis des Chiens » qui permet de comparer les assurances chiens & chats : « c’est d’autant plus lamentable que les propriétaires de chiens pourraient très facilement avoir une assurance de base qui couvrirait 99% des coups durs à moindre frais ».

Des frais vétérinaires en constante augmentation

il m’aurait été absolument impossible de payer de ma poche les 2760€ de frais vétérinaires qui ont permis de sauver Ulysse

« Lorsque Ulysse, notre labrador de 5 ans a fugué et s’est fait renversé par une voiture, je venais de terminer mon contrat en interim, avec en plus un nouveau né de 6 mois il m’aurait été absolument impossible de payer de ma poche les 2360€ de frais vétérinaires qui ont permis de sauver Ulysse et ont été pris en charge par l’assurance… nous étions déjà dévastés par l’accident d’Ulysse, devoir en plus dire aux enfants que nous devions euthanasier Ulysse faute d’argent aurait été un crève-coeur. » témoigne Aurélie de Lyon.

On retrouve de nombreux témoignages similaires sur la toile : escalades des frais vétérinaires, nouveaux traitements qui permettent de sauver les chiens mais dont les tarifs sont prohibitifs pour de nombreux propriétaires de chien… Or la plupart des assurances prennent en charge environ 80% des frais vétérinaires ce qui permet à un foyer de faire face même lorsqu’il est dans une situation difficile… pour peu qu’il ait souscrit à une telle assurance!

La France, mauvaise élève en terme de souscription d’assurance pour chiens et chats

La France se classe en effet parmi les pays dont les habitants ont le moins recours aux assurances pour animaux de compagnie, pourtant bon marché en comparaison de nos voisins Européens.

70% des suédois et 25% des anglais souscrivent une assurance pour leurs animaux

Lorsque l’on sait que plus de 70% des suédois et 25% des anglais souscrivent une assurance pour leurs animaux de compagnies, on ne peut que s’étonner du fait que seul 3% des propriétaires de chien français aient souscrit une telle assurance.

Alors que dans d’autres domaines les français sont généralement sur-assurés (assurances voyages, habitation et loisirs), qu’elle peut être la cause de déficit de couverture?

Les français à la traine : par ignorance ou réel manque d’argent?

« Il s’agit principalement d’un manque d’information, les propriétaires de chiens ne savent tout simplement pas qu’avec quelques euros par mois ils peuvent protéger le « dernier membre de la famille » sans se ruiner, ou alors sur-évalue le montant des assurances alors qu’une assurance de base reste très abordable » explique Christophe Dumont.

Que pouvez-vous faire ?

Dans la plupart des cas (à l’exception peut être des animaux très vieux ou souffrant d’ors et déjà de maladies chroniques) il est possible d’utiliser le comparateur d’assurance Chiens & Chats de l’association « Amis Des Chiens » pour se faire une idée précise des tarifs et des couvertures des assurances pour chiens et chats.

« La première chose à faire est de se renseigner pour savoir précisément combien couterait la couverture de votre animal de compagnie : la race, le sexe et l’age du chien ou du chat rentrent en compte dans la simulation d’assurance, c’est pour cela que nous avons dû développer un outil spécialisé » précise Christophe Dumont dont vous pouvez retrouver l’outil de comparaison des assurances pour chien et chats à l’adresse suivante : https://amis-des-chiens.fr/

Laisser un commentaire