Vivre en harmonie grâce au Feng-Shui

Si le monde occidental n’a véritablement découvert le feng shui qu’il y a une vingtaine d’années, cette art de vivre remonte à la Chine antique. Son principe repose sur l’harmonie entre l’homme et son environnement et passe par l’aménagement de ce dernier de façon à optimiser la circulation de l’énergie (le Chi). A défaut de vivre dans des villes ou des immeubles entièrement bâtis selon les préceptes du feng shui, comme en Chine, il nous est tout à fait possible de les appliquer dans l’aménagement et la décoration de notre intérieur afin de favoriser notre bien-être.

Même avec un certain scepticisme quant aux bienfaits que peut vous amener le feng shui, vous en retirerez au moins une jolie décoration, reposante et harmonieuse, d’autant plus que le simple bon sens guide une bonne partie de ses règles.

Les préceptes de base du feng shui

Le feng shui repose sur le Yin et le Yang. Ces deux énergies contradictoires (le Yin est sombre, froid et passif alors que le Yang est clair, chaud et actif) sont cependant complémentaires et doivent être équilibrées dans un intérieur.

Le Yin est associé aux couleurs froides (noir, gris, vert, bleu) et aux tons pastels (abricot, pêche, beige, bleu clair, rose poudré). Ces couleurs sont à privilégier pour le salon, la chambre et la salle de bains en tant que pièces destinées au repos et à la détente. Le Yang, au contraire, correspond à des tons vifs et chauds (jaune, rouge, orange) qui dynamisent l’énergie. Ceux-ci s’adaptent parfaitement à des pièces « actives » et conviviales (cuisine, bureau, entrée).

Les cinq éléments, en raison de ce qu’ils symbolisent, doivent également être pris en compte dans l’aménagement : l’Eau (travail et argent) ; le Bois (richesse et santé) ; le Feu (renommée et dynamisme) ; la Terre (stabilité et soutien) ; le Métal (avenir et projets). Ameublement et décoration devront tenir compte des interactions existant entre les divers éléments.

L’énergie devant pouvoir circuler, désordre et accumulation d’objets sont à bannir. Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille vivre dans un intérieur totalement dépouillé : si la circulation est trop rapide, elle générera du stress et n’apportera aucune sensation bienfaisante. Il s’agit donc de trouver un juste milieu et d’apporter une attention particulière au positionnement et à la forme des meubles ainsi qu’au choix des décorations en fonction de la pièce.

Notez enfin qu’il existe des structures hostiles, appelées flèches empoisonnées, rendant le Chi néfaste (on parle alors de Shar Chi). Ce sont principalement les angles saillants (murs, meubles, poutres), les plantes à feuilles pointues et les cactus. Tout ce qui est pointu ou piquant doit donc être adouci à l’aide de rideaux, dentelles, guirlandes ou autres décorations. De même les ustensiles de cuisine pointus seront-ils toujours rangés dans des tiroirs ou placards.

L’importance de l’entrée dans le feng shui

L’entrée du logement étant également le point d’entrée du Chi, elle se doit d’être ordonnée, lumineuse et accueillante. Il est assez fréquent qu’une entrée soit sombre ; on peut y remédier avec une ampoule reproduisant la lumière du jour, sachant que l’ampoule ionisante représente le must pour créer une lumière naturelle. Une plante est conseillée pour absorber les énergies extérieures.

Evitez un miroir face à l’entrée, il renverrait l’énergie à l’extérieur ; en revanche, sur un mur latéral, il agrandit et éclaircit la pièce. Si les toilettes sont face à la porte d’entrée, veillez à ce que leur porte soit fermée et cassez la ligne droite entre toilettes et porte d’entrée par un meuble ou une plante pour dévier le passage de l’énergie. En cas d’escalier face à la porte d’entrée, un tapis rouge sur les marches et une plante verte près de la rampe canalisera la fuite d’énergie vers l’étage.

Le salon

C’est la pièce où la famille se regroupe et où les invités sont accueillis ; il doit donc être accueillant, confortable et bien éclairé. Idéalement les canapés et fauteuils devraient être placés autour d’un point central tel qu’une table basse permettant à chacun d’avoir une vue générale de la pièce, mais jamais dos à la porte. S’il s’agit d’une grande pièce, des plantes ou des paravents permettent de la diviser afin que le Chi ne se perde pas.

Une cheminée apporte de la chaleur à la pièce mais, si elle est inutilisée, le Chi se disperse par le conduit ; il faut y remédier en plaçant des objets lourds ou des plantes de chaque côté. Optez pour une lumière modulable permettant de la tamiser pour l’intimité ou la lecture et de l’intensifier pour les discussions.

Jouez sur les textures et couleurs pour les objets de décoration et les divers éléments du salon. Une plante verte à proximité du téléviseur éloignera les ondes négatives. Quant aux mezzanines, elles sont à éviter pour ne pas entraver la bonne circulation de l’énergie.

La salle à manger

Dans le feng shui, la grande salle à manger traditionnelle n’a pas sa place et il s’agira plutôt d’un coin repas entre le salon et la cuisine, ou même directement dans la cuisine : table aux formes arrondies et chaises confortables en nombre pair (les nombres impairs sont source de conflits dans la famille).

Choisissez des meubles en bois : les tables en verre et le chrome sont à éviter. Un objet carré est à placer au centre de la table si elle ronde alors qu’une table carrée ou rectangulaire appelle un objet rond. L’éclairage doit se situer au plafond, un miroir au mur donne de la profondeur ; tableaux, bougies et plantes viendront compléter la décoration.

La chambre

Les tons doux sont à privilégier : jamais d’orange, de rouge ou de jaune vif, couleurs trop dynamisantes. La lumière également doit être douce, avec variateur ou abat-jour et des bougies apporteront une note sensuelle. Les meubles, arrondis et de couleur claire, seront placés à une certaine distance du lit.

Beaucoup de choses sont déconseillées dans la chambre : les plantes (trop stimulantes) ; les appareils électriques, les miroirs et l’eau en mouvement comme les aquariums et les fontaines ; le lit ne doit jamais se situer entre une porte et une fenêtre et sa tête doit être contre un mur mais pas sous une fenêtre ; pas d’étagère ouverte ou de placard suspendu au-dessus du lit.

La cuisine

Le plan de travail est à installer de façon à ce que vous ne tourniez pas le dos à la porte. Ne pas aligner cuisinière, frigo et évier pour éviter la proximité entre l’eau et le feu ou les séparer par une plante verte. Choisissez des textures et des couleurs chaleureuses (brun foncé, jaune, blanc cassé) et n’hésitez pas à mélanger les matériaux de façon harmonieuse (sol en pierre ou carrelage allié à des meubles en bois).

La salle de bain

Usez et abusez des plantes, des bougies et de l’encens ; privilégiez les tons neutres ou pastels mais évitez rouge et orange ainsi que les formes triangulaires, représentant le Feu et incompatibles avec l’Eau. Ne laissez ni la porte ni le couverte des toilettes ouverts sous peine de faire fuir l’énergie par les canalisations.

Laisser un commentaire